Plan de relance automobile : les informations à retenir

Afin de limiter la casse suite aux dégâts causés par la crise sanitaire sur le secteur de l’automobile, le Gouvernement a débloqué 8 milliards d’euros. Retour sur les grandes annonces de ce plan de relance.

Des bonus pour l’électrique et l’hybride

Pour l’achat d’un véhicule électrique, les particuliers pourront bénéficier d’un bonus écologique allant jusqu’à 7.000 euros pour l’achat d’une voiture de moins de 45.000 euros entre le 1er juin et le 31 décembre. Cette aide plafonne à 5.000 euros pour les professionnels, les entreprises et les collectivités. Quant aux hybrides rechargeables de moins de 50.000 euros, c’est un bonus de 2.000 euros qui leur est alloué.

Une prime à la conversion augmentée

Une prime à la conversion exceptionnelle est mise en place et atteint 3.000 euros pour l’achat d’un véhicule neuf thermique et de 5.000 euros pour l’achat d’une voiture électrique neuve. Attention cependant, cette prime ne concerne que les ménages dont le revenu fiscal est inférieur à 18.000 euros net, elle n’est valable que pour les 200.000 premiers véhicules achetés et il faudra d’abord mettre à la casse un véhicule essence d’avant 2006 ou Diesel d’avant 2011.

Des aides destinées aux entreprises

Dans son plan de relance de la filière automobile le Gouvernement a annoncé plusieurs aides aux entreprises. Un fonds d’investissement de 600 millions d’euros est ainsi créé « pour intervenir en fonds propres sur l’ensemble des entreprises de la filière ». A savoir que Renault et PSA contribueront à cette aide avec une enveloppe de 100 millions d’euros chacun, tandis que l’Etat versera 400 millions d’euros. Une autre aide de 200 millions d’euros est allouée aux sous-traitants et une dernière de 150 millions d’euros est tournée vers l’innovation.

ASCAR est spécialisé dans l’assurance à la demande de voitures d’exception et de collectionDemandez rapidement votre devis personnalisé !